Alliance Eldar Uni 6

Qu'ils nous haissent ! Pourvu qu'ils nous craignent...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
L’Alliance Eldar a été dissolue le 1er septembre 2013 après 8 années d'existence ! Merci à toutes et à tous ! Le Forum est fermé depuis cette date.

Partagez | 
 

 [histoire] Quotidien d'un recycleur: l'Etoile Zébrée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Général Stampid
Seigneur des Archives
Seigneur des Archives


Nombre de messages : 210
Localisation : Pas loin de la Névrose...
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: [histoire] Quotidien d'un recycleur: l'Etoile Zébrée.   Mar 4 Juil - 16:41

Hop, j'avais ca en tete depuis quelques jours...je m'y suis mis à 16h, et ca a donné ca...avis aux amateurs.

Je sais pas trop ce que ca vaut, m'enfin tanpis.


PS: passer 30 min à faire de la mise en page c'est épuisant!!! alien
D'autant que j'ai été obligé de couper le texte en deux car ya une limite de caractère par post.



******************************************************************************************************


Les pieds posés sur le tableau de bord, Handir scrutait attentivement les courbes dénudées d’une magnifique bimbo, tout en rêvant au plaisir qu’il aurait de la rencontrer. Evidemment, il en était loin, et le magazine qu’il tenait dans les mains ne lui offrait que la légère compensation de soulager sa frustration. « Rien ne vaut une petite pause avec Miss Beauty… » pensa il, tout en mâchouillant un cure-dent.
Les écrans de contrôle restaient calmes, et seul le bip constant du radar permettait de constater que tout était en marche. De temps en temps, le jeune homme lançait sa main droite vers le clavier du moniteur de visionnage, activant certaines fonctions automatiques du vaisseau d’un simple geste nonchalant et répétitif, sans jamais décrocher son regard du magazine de charme qui occupait toute son attention. Handir avait l’habitude d’être dans l’espace et était investi d’une sorte de fatalisme qui le rendait très indifférent à l’environnement hostile de son lieu de travail. Généralement les gens ressentaient une sorte de peur ou d’oppression à force de passer du temps dans cette matière sombre et infinie…une lassitude angoissante. Mais chez cet Atani, rien ne semblait représenter un stress ou un danger qui puisse l’empêcher de profiter de son temps, et même les chocs courants avec les rochers lunaires et les projections de matières n’arrivaient pas à l’affoler.
« Hand’ !! j’ai besoin toi, bouges toi les fesses…, on a le réacteur n°2 qui vient de tomber en rade, faut se magner de le réparer avant que l’équipe de Bregon se pointe ».
Ces paroles avaient été prononcé par un être au visage rond et marqué par les rides. Il se nommait Darel, le supérieur de Handir, et surtout le capitaine du vaisseau de recyclage. Lui aussi avait une énorme expérience de l’espace, pour y avoir passé pratiquement toute sa vie, mais la pression de la productivité et des rendements exigés par les autorités de Supernova, exerçait sur lui une véritable terreur. Handir savait aussi que malgré ces responsabilités, Darel était un homme qui faisait toujours passer la sécurité de son équipage avant le moindre bout de crystalline flottant en orbite statique, et pour cette raison, il le respectait énormément et tachait toujours de lui obéir du mieux possible.
D’un bond, il jaillit de son siège, jetant son magazine tout en se dirigeant à travers les couloirs pour rejoindre la salle des moteurs. Quand il arriva, son chef était déjà en train de s’atteler à forcer sur un conduit de gaz avec une clef de titanium, alors qu’accroupi à ses pieds, Marik, le mécano du groupe, essayait de rebrancher des fils coupés où des étincelles étaient projetées de temps à autre. Le jeune homme, sans même demander quoique ce soit, se pencha sur la boite à outil pour récupérer une anti-soudeur, et commença à nettoyer les zones abîmées du réacteur.
« Encore un astéroïde ? » fit il d’un ton simple.
« Non, ce coup ci, j’en ai aucune idée… » répondit Marik.
« Oué, ben ca fait 3 fois qu’il nous lache en 6 mois, faudrait p’tet penser à la changer non ? »
« J’veux bien le changer, seulement tant qu’on est en mission, tu sais bien que le Central n’acceptera pas qu’on se pose. Et puis, j’t’ai dit…on sait pas ce qui s’est passé là… »
« En gros, ils attendent qu’on soit vraiment immobilisé pour nous donner l’autorisation ? ou alors qu’on se fasse défoncer par une escouade de chasseur. »
« Oui! » Darel intervint d’un ton net, « Je vais même t’avouer que je suis persuadé qu’on s’est fait attaqué par un éclaireur des Faucheurs…mais bon on est pas équipé pour les repérer, ou les neutraliser. C’est pas notre boulot. Nous on est là pour récupérer la merde…alors on se contente de ca. »
Sur ces paroles maussades de leur capitaine, les deux équipiers préférèrent changer de sujet, voyant le souci que cela poser à Darel. Réparer un réacteur n’avait rien d’une sinécure, mais ils étaient plus agréable de le faire en groupe et de discuter pour s’encourager, ou tout simplement, pour faire passer le temps plus facilement.
« T’as entendu parlé du FX311 ? » continua Marik.
« Non c’est quoi c’machin ? » fit Handir.
« Un nouveau modèle de recycleur…j’te jure, c’est de la bombe !! Angrod du Central m’a envoyé des images de l’engin. Il est magnifique : 10 réacteurs couplés avec un magnitiseur de nucléons, un écran capaciteur…enfin je suis sur que si Darel arrive à en choper un pour notre prochaine mission, on va s’éclater. Bon ca va toujours pas aussi vite qu’un chasseur, meme d’une ancienne génération, mais ca sera toujours mieux que notre boite de conserve actuelle. »
« Angrod ?...c’est l’eldar qui s’occupe de la section Technologie ? et t’es pote avec lui ? »
« Oui c’est lui, et il est cool. Y’m’parle parfois de l’Empereur Ubriad, et des actions menaient à travers tout notre territoire. C’est démentiel. Alors qu’on parle, ya des millions…non des milliards de batailles et d’échauffourées à travers tout l’univers…en plus tu sais comment sont les eldars : toujours des belles paroles, une facon d’être ‘propre sur soi ‘…bref ils ont la classe. Et tu verrais Angrod…c’est un vrai de vrai…’doit avoir dans les centaines de milliers d’années de vies le gars !!! alors t’imagines bien qu’il a de l’expérience…et quand y parle, on dirait trop un livre !! je m’éclate. Souvent on dit que leur race se sert de la notre et nous considère comme des etres inférieurs…mais c’est pas du tout le cas ! il nous respecte vachement !! »
« Oué c’est pour ca que c’est nous qui nous nettoyons tout le merdier et qui sommes en première ligne dans les grandes batailles…dans des Chasseurs Classe D…pendant que nos amis eldars sont tranquillement assis dans croiseurs, ou des centres de contrôles. » fit sèchement Darel, toujours d’une humeur très tendue.
« Ah faut pas dire ca…ils vivent quand meme plus longtemps qu’nous…alors c’est normal qu’il y ait une majorité de militaire eldar avec un haut grade…sans leur expérience, nos colonies ne tiendraient pas très longtemps. Et puis c’est sans compter leurs capacités innées : n’oublies pas qu’ils sont pratiquement parfaits. Iluvatar soit loué de les avoir créé !!! » fit Marik, qui portait un attachement très particulier à ses frères Eldars et à l’Alliance des Royaumes d’Ubriad.
Ils continuèrent à discuter ainsi alors meme que le réacteur était réparé. Ce genre de discussion les passionnait énormément, pour eux…simple recycleurs de l’espace… . Les lumières rouges, signe d’un ordre d’interception, s’animèrent alors, et Handir fonca vers le poste de pilotage pour lancer la procédure de récupération :
« Etoile Zébrée à Equipe Une, vous me recevez ? » fit il en s’approchant du micro.
« Equipe Une à Etoile Zébrée, je vous recois, la zone est nettoyée, on rentre. » répondit une voix féminine à travers les grésillements de la reception.
Machinalement, Handir ouvrit le sas arrière, activant la dépressurisation, et arrêtant les moteurs. L’ Equipe Une, comme ils l’appelaient, etait la seule équipe de récupération spatiale du vaisseau. Autrefois, quand Darel était encore qu’un débutant, le vaisseau était envoyé sur de grosses missions et l’équipage était composé de plusieurs équipes spatiales…avec le temps, et les changement de politique du Général, les effectifs furent réduits, et l’Etoile Zébrée ne fonctionnait plus qu’avec une seule et unique équipe. A la demande de Darel, ils continuaient tous de l’appelaient ‘Equipe Une’…peut etre dans l’espoir qu’un jour, tout redevienne comme dans sa jeunesse.



La suite en dessous...

_________________
Quoi?...ahh!! c'est "Général" qui vous gène?
Bon que ce soit clair:
2) J'adore me la péter.
3) J'vous emmerde!!!

PS: j'déconne, appelez moi Gil, ca sera plus simple.


Dernière édition par le Mar 4 Juil - 16:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Général Stampid
Seigneur des Archives
Seigneur des Archives


Nombre de messages : 210
Localisation : Pas loin de la Névrose...
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: [histoire] Quotidien d'un recycleur: l'Etoile Zébrée.   Mar 4 Juil - 16:42


La salle de stockage était devenue soudainement très vivante. Darel, Handir et Marik était là pour acceuillir une dizaine de leurs équipiers vétus de combinaisons en aminium blanc nacré, très souple mais surtout étanche et ultra solide – on disait qu’elles permettaient à leur porteur de rester presque une semaine en espace libre sans subir le moindre dégats des milliers de débris microscopiques qui dérivent en permanence - . Gilmae fut la première à enlever son casque, dont les couleurs bleus argentés de sa combinaison la démarquait très clairement des autres. Elle n’était rien d’autre que le chef de l’équipe mais surtout, chose largement plus rare…elle était la seule eldar de toute la section recyclage. Sa chevelure étincelante faisait réver les hommes de l’Etoile Zébrée, et même si ils ne comprenaient pas vraiment ce qui la poussait à faire ce travail, ils appréciaient énormément sa présence. La voir avait le don de redonner le sourire à Darel, lui qui passait son temps à maudire les eldars. L’instant d’un regard, il oubliait sa rancœur pour se rendre compte que ce n’était qu’un prétexte pour haïr sa condition…il aurait rêvé être un eldar. Mais il s’était toujours forcé à ne jamais laisser transparaître ces émotions, préférant qu’on ait de lui l’image d’un homme sérieux et indifférent, capable de gérer n’importe quelle membre d’équipage…la vérité était qu’il passait parfois pour un être grincheux, voir borné…certains auraient même dit « aigri ».
« Bonsoir Capitaine, vous n’avez pas l’air content de me revoir.. »fit Gilmae d’un air malicieux.
« Non, mais vous avez quand même pas mal traîné je trouve !! Bregon va bientôt arriver et je veux qu’on soit prêt à partir !! » répondit Darel d’un ton sévère. Derrière lui Marik marmonna quelques paroles « Va trouver un chef d’équipe capable de recycler 18 zones en moins d’une journée…avec un rythme de 3 K/sec en plus… »…Darel fit exprès de ne pas entendre
« En tout cas, je suis contente de vous retrouver Capitaine, j’adore nager dans cette espace dense – ou vide-, mais j’avoue que je commence à m’habituer à l’Etoile Zébrée. C’est devenu un peu ma maison. » continua Gilmae, qui n’était jamais perturbée par les remontrances ou les grands airs que prenait parfois Darel.
C’était une eldar, d’une lignée importante puisqu’elle faisait partie de la maison Noldor de l’Etoile Sombre, celle du Général. Bizarrement sa famille acceptait parfaitement son choix de faire du recyclage, alors que l’opinion publique des citoyens Atanis ne comprenaient pas vraiment qu’une eldar de haut rang puisse se retrouver à faire ce qu’ils considéraient tous comme un ‘sal boulot ‘. Gilmae avait un tempérament très vif, et était une sorte de lueur dans ce néant insondable, perçant les âmes au plus profond…à l’inverse, personne n’arrivait à la saisir, à la connaître vraiment. Nombreux étaient les Atanis qui en avaient peur, lui attribuant des pouvoirs sombres et dangereux à travers des rumeurs de sorcelleries et autres mysticismes propres aux incultes. Pour ceux qui avaient eu la chance de la rencontrer et dont le cœur avait été embrassé par son regard, il n’y avait plus aucun doute possible sur sa nature : une bonté et une douceur hors du commun. Son age, personne n’aurait osé lui demander, mais elle était une des jeunes noldors de la maison, et était pratiquement adapté à cette vie spatiale.
« Vous avez recu un message pour moi ? » fit elle.
« Euh…oui, effectivement, ca a bippé taleur…j’ai envoyé tout ca dans vot’ chambrée » répondit Handir, un peu décontenancé quand la belle elfe le regarda.
Tout le monde s’attela au rangement des matières récupérées, pendant que chaque membre reprenait son poste au fur et à mesure que la salle de stockage se remplissait de conteneurs. Après quelques minutes, Darel organisa une petite réunion sur le pont pour faire le point et préparer le départ. Les instructions étaient simples, et le vieux capitaine respectait généralement la routine pour ne pas avoir trop de surprise et éviter de perdre du temps. Lorsqu’il termina son monologue, Gilmae intervint :
« Bien…j’ai recu un message de mon oncle… »
« Le…le…Général vous a contacté ??? ya un problème ? » le visage rond de Darel était soudain devenu rouge, et fripé de peur.
« Aucun problème. Il voulait juste m’informer qu’il m’attendrait à l’arrivée, lorsqu’on aura finit la mission. Il a aussi mentionné le fait que l’Etoile Zébrée allait être envoyé en section d’appui. D’ailleurs ça ne m’étonnerait pas qu’il vous contacte sous peu Capitaine. » Gilmae tenait toujours à appeler Darel par son grade pour bien montrer qu’elle acceptait son autorité et que son sang noldor n’affectait en rien leur relation professionnelle, et ne voulant ainsi ne pas bénéficier de privilège ou quoique ce soit d’autres.
« Me..me…me contacter ?... » Darel n’en revenait pas, rares étaient les Atanis qui pouvaient se vanter d’avoir pu parler au Général.
« En section d’appui ?...c’est incroyable ca…ca va bouger un peu comme ca !! » fit Marik.
« C’est quoi cette section ? » demanda Handir.
« Elle regroupe tous les navires de recyclages qui sont chargés de suivre les flottes de l’Empire Eldar lors des assaults d’expansion. En gros, dès qu’Ubriad décide de faire la guerre à quelqu’un, hop, ya toujours la section d’appui derrière pour venir recycler tous les débris et autofinancer la guerre. C’est pas une activité de tout repos » fit Bardek, un des équipiers spatiaux de l’Equipe Une.
« En fait, là il ne s’agit pas d’Ubriad. Mon oncle…enfin le Général a des projets pour Supernova et les colonies du secteur. Il a lancé une mobilisation générale des usines militaires pour produire une première grande génération de Chasseurs, capable d’intervenir sur des points très faiblement défendus de nos voisins. Du moins, ce sera une première phase, pour permettre de financer les prochaines étapes de son plan. »
« Le pouvoir lui monte à la tête on dirait !!...la liberté de l’espace lui a donné des ailes et de l’ambition… » fit Handir d’un ton moqueur avant d’être coupé par Gilmae.
« Je ne vous permet pas de dire cela. Mon oncle n’a jamais été un être ambitieux, ou envieux. Il s’est toujours fixé une ligne de conduite et l’a respecté. Ce qu’il cherche avant tout, c’est protéger son peuple, et il n’agit que dans ce sens. Le premier qui osera prononcer à nouveau de telles paroles fera face à mon courroux. ».
Un silence glacial s’installa à ces mots, le regard fougueux de la jeune Gilmae tétanisant les membres de tous les membres de l’équipage, à tel point qu’on avait l’impression que l’espace s’était insinué dans la pièce. La noldor se calma, puis quitta la réunion pour rejoindre sa chambre.
Quelques minutes plutard, personne n’avait osé prononcer un mot, la discussion restant dans les têtes de tous. Pour la plupart d’entre eux, le Général n’était qu’une ombre imperceptible, un sujet de légende…un être impossible à atteindre, et ils avaient du mal à gérer la présence d’un membre de sa famille parmi eux. Pourtant ils leur arrivaient souvent d’en parler, et de se demander à quoi il pouvait ressembler, ou quel genre de personne pouvait bien diriger un si grand territoire sans jamais montrer son visage, ni même sa présence. Pourtant…il était bien là, tout le monde en avait conscience, mais aussi étrange que ce fut, aucun être n’était capable de dire qu’il le connaissait. Son nom était presque devenu un tabou, à tel point que certains préféraient parler directement d’Ubriad en ce qui concernait les actions politiques de l’Empire, en évitant bien de mentionner le Général ou quoique ce soit qui s’y rapprochait. Des rumeurs allaient même jusqu’à dire qu’il n’existait pas, et que ce n’était qu’un pantin articulé par un grand seigneur noldor, voir même par l’Empereur lui-même, afin d’avoir le contrôle sur certains secteurs de la galaxie.
« Tu crois qu’il est comment ?...le Général … » demanda Marik.
« Aucune idée…je l’ai jamais vu…mais Gilmae a raison…nos colonies se portent bien, et c’est grace à lui. Son action n’est pas visible, mais elle est bien présente. Il est pas du genre à jouer sur l’apparence et à faire de la démagogie, alors du coup, on s’y perd un peu…c’est pas un seigneur comme les autres… » Handir essayait inconsciemment de se repentir des mauvaises paroles qu’il avait eu plus tot et qui avait refroidit l’ambiance.
« Il en a de la chance en tout cas Darel…y va pouvoir l’entendre, tu te rends compte ? peut etre meme le voir !! » continua le mécano.
« Ouep…de la chance comme tu dis…
», tout en parlant, le jeune Handir reprit sa position de repos sur son siège de pilotage, ramassant son magazine par terre pour en continuer la lecture intensive, tout en mâchouillant un autre cure-dent qu’il venait de sortir de son veston de sécurité.
« ...de la chance… ».

_________________
Quoi?...ahh!! c'est "Général" qui vous gène?
Bon que ce soit clair:
2) J'adore me la péter.
3) J'vous emmerde!!!

PS: j'déconne, appelez moi Gil, ca sera plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[histoire] Quotidien d'un recycleur: l'Etoile Zébrée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance Eldar Uni 6 :: Diplomatie :: Présentation, RP et Histoires.-
Sauter vers: