Alliance Eldar Uni 6

Qu'ils nous haissent ! Pourvu qu'ils nous craignent...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
L’Alliance Eldar a été dissolue le 1er septembre 2013 après 8 années d'existence ! Merci à toutes et à tous ! Le Forum est fermé depuis cette date.

Partagez | 
 

 [histoire]Quotidien d'un recycleur:La conversation du siècle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Général Stampid
Seigneur des Archives
Seigneur des Archives
avatar

Nombre de messages : 210
Localisation : Pas loin de la Névrose...
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: [histoire]Quotidien d'un recycleur:La conversation du siècle   Ven 7 Juil - 16:54

Bon j'ai fait ca à la va vite, et surtout je ne l'ai pas fini. Je finirai ca tout à l'heure en rentrant (dans la nuit). J'ai déjà l'idée de ce que je vais écrire, mais je bouge ce soir, et je dois partir absolument maintenant.

Donc en attendant la suite...hop voilà déjà ca.


PS: pas le temps de faire de la mise en page ce coup ci.

******************************************************************************************************


« Capitaine Moon ? vous recevez l’image ? »
« Oui oui, je vous vois dans l’écran, et je vous entends très bien…enchanté Gén…Général » répondit Darel, quelque peu intimidé par la situation.
Voilà des heures qu’il attendait cet appel que lui avait annoncé Gilmae. Un nouvel ordre de mission devait lui être attribué par le Général Stampid. Pourquoi tenait il à le faire en personne ? c’était la question que tous se posaient à bord de l’Etoile Zébrée, et en particulier Darel : peut être qu’il tenait à discuter du cas particulier de sa nièce avec le capitaine. La présence d’une jeune noldor en pleine espace, sans la moindre escorte, devait certainement poser beaucoup de soucis. Le vétéran du recyclage qu’il était, savait qu’en section d’appui, les procédures s’avéraient plus difficile, et le danger devenait un quotidien. Darel s’était enfermé dans le sas de communication extranet pour réfléchir tranquillement et se préparer à ce qui s’apprêtait à être « la discussion de sa vie » avec l’être le plus inaccessible de toute la bordure centrale de la galaxie. Il avait d’ailleurs interdit tout l’équipage d’entrer de sorte à rester parfaitement concentré. Evidemment tout ce petit monde s’était collé à la cloison de la salle pour essayer d’y percevoir quelques bribes de mots, poussé par la curiosité…et peut être aussi le plaisir de désobéir à leur supérieur.
« T’entends que’qu’chose toi ? » fit Mirlan, la fille de Bardek.
« oui !! je t’entends toi !! » répondit Handir un peu agacé.
« roolala, tout de suite ca vanne !! »
« Bah de mon coté non plus j’entends keudal !! » grogna Marik.
« Et toi Faran ? » continua Mirlan.
« Rien de rien ici » répondit un jeune homme aux cheveux éparpillés, et dont les cernes sous les yeux trahissaient un rythme de vie complètement déséquilibré.
« Papa ? »
« RAZ » fit Bardek d’un air légèrement désinvolte.
« Non mais vous allez vous taire un peu !!! » intervint alors Gilmae. Contrairement à ses semblables, cette noldor n’avait aucune gène à se montrer plus…humaine. Elle arrivait à faire cas de la grâce et de la noblesse de sa race, et s’adapter avec une aisance incroyable à la population Atani. C’était d’ailleurs ce qui avait facilité son intégration dans l’équipage. Il émanait d’elle une force et une grandeur propre aux Eldars, mais pourtant elle parvenait à se mettre à la portée de son entourage. Nul ne fut donc étonnait par son intervention alors qu’elle-même avait l’oreille collée contre le sas, ayant facilement succombé au désir d’entendre la conversation entre Darel et son Oncle.
« Ahhh moi j’ai un truc là !! » cria Daor.
« Attends…l’elfe entends rien, et toi tu vas nous faire croire qu’avec tes oreilles de vieux babouin, t’as entendu ‘un truc’ ? » lança Handir, toujours très moqueur.
Daor était un ancien militaire à la retraite, mais surtout le doyen de l’Etoile Zébrée. Il était déjà vieux quand Darel venait d’entrer dans le métier, mais sa présence sur le vaisseau s’était toujours révélée indispensable aux yeux du capitaine. Sans doute pour son expérience de l’espace.
« AH…AH…AH ! » fit le vieux en forçant son rire, « Et ça c’est quoi, jeun’ con !! c’est pas un son ça ?? » désignant du doigt l’endroit de sa découverte.
« Non mais ça c’est la radio, papy !! » fit Marik.
Un retour au sol était prévu dans une semaine, et même si ils ne le montraient pas, l’annonce d’un nouvel ordre de mission avait gravement affecté la motivation de l’équipage. Revoir leur famille, leurs amis, leur maison…même si certains, à l’image de Bardek et de sa fille Mirlan et son fils Faran, étaient parvenus à régler ce genre de frustration. Seulement cette volonté de retourner au sol devenait de plus en plus pesante au fil des mois, pour n’importe quel être normalement constitué. Ils résumaient cela par une simple expression : respirer l’air libre de Supernova –leur planète natale-. Seul Daor semblait immunisé à ce mal de l’espace.
Et si ils résistaient à cette pression, c’était en parti grâce à Gilmae et à la fraîcheur qu’elle apportait. La belle elfe souffrait elle aussi de la lassitude, mais rien de comparable, étant donné sa condition. Vivre une éternité lui permettait de ne pas sentir le poids du temps, et surtout de garder la même énergie sans faillir le moindre instant. Elle motivait le groupe à elle seule, par ses paroles, son activité…elle était devenue la source de leurs espoirs, de leurs rêves, de leur soulagement.

Cela faisait une heure qu’ils espionnaient Darel, lorsque la porte du sas s’ouvrit. Le capitaine sortit sans même faire attention à l’attroupement qui l’attendait, se pressant de rejoindre le pont comme si rien ne s’était passé. Ils commencèrent à le suivre, Gilmae en tête.
« Ben alors…dites nous un peu comment ca s’est passé, chef ? » demanda Handir.
« Oué c’est vrai, vous partez sans rien dire là, et nous on attends comme des idiots » rajouta Mirlan.
« Et puis, il ressemble à quoi le Général ? » renchérit Marik.
Darel s’arreta net, se tourna vers son équipage, puis, les fixant tous du regard, il dit :
« D’une : j’ai pas vu le Général, c’est son conseiller au gouvernement qui m’a contacté. De deux : on est assigné à une mission de 6 mois, dont le premier servira surtout à former le groupe aux nouvelles procédures de la Section. Et de trois : j’ai tenté de négocier un retour au sol, mais il a été refusé car visiblement ‘le Général’ ne veut pas ! ».
Comme toujours, les discours de Darel annonçaient un froid…et celui-ci était particulièrement glacial. Sur tous les visages se lisaient la déception, voir même de la consternation.
« Bon, si vous n’avez plus de questions, tout le monde à son poste, on va faire chauffer la carlingue avant de repartir, histoire de voir que tout fonctionne. Marik j’ai besoin de toi aux moteurs. » termina Darel, en reprenant sa route. Il était certainement le plus déçu de tous, mais son tempérament le poussait plutôt à se renfermer sur lui-même plutôt qu’à s’ouvrir aux autres. Montrer sa frustration aurait signifié pour lui de faire preuve de faiblesse, et c’était une chose qu’il ne se permettait jamais.

Tous retournèrent à leurs occupations, et après quelques manœuvres de préparation avec l’Etoile Zébrée, ils regagnèrent leur chambre en espérant y trouver le sommeil. Pourtant un certain malaise flottait à travers les couloirs du vaisseau, et chacun tentait à sa manière de l’évacuer... A SUIVRE (dans quelques heures)

_________________
Quoi?...ahh!! c'est "Général" qui vous gène?
Bon que ce soit clair:
2) J'adore me la péter.
3) J'vous emmerde!!!

PS: j'déconne, appelez moi Gil, ca sera plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[histoire]Quotidien d'un recycleur:La conversation du siècle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance Eldar Uni 6 :: Diplomatie :: Présentation, RP et Histoires.-
Sauter vers: