Alliance Eldar Uni 6

Qu'ils nous haissent ! Pourvu qu'ils nous craignent...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
L’Alliance Eldar a été dissolue le 1er septembre 2013 après 8 années d'existence ! Merci à toutes et à tous ! Le Forum est fermé depuis cette date.

Partagez | 
 

 Réactions aux [Histoires]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Général Stampid
Seigneur des Archives
Seigneur des Archives


Nombre de messages : 210
Localisation : Pas loin de la Névrose...
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Réactions aux [Histoires]   Ven 13 Oct - 16:46

L'objectif du post est simple: faire vos commentaires sur les posts [Histoires], ici.

Le but étant d'alléger un peu l'autre post, et qu'on puisse s'y retrouvait un peu. Evidemment si on m'en fait la demande, j'ouvrirai un post par Récit posté, histoire d'améliorer encore plus la clarté des commentaires.


Avos avis...

_________________
Quoi?...ahh!! c'est "Général" qui vous gène?
Bon que ce soit clair:
2) J'adore me la péter.
3) J'vous emmerde!!!

PS: j'déconne, appelez moi Gil, ca sera plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ubriad
Empereur
Empereur


Nombre de messages : 1305
Localisation : Eldaria
Date d'inscription : 17/09/2005

MessageSujet: Re: Réactions aux [Histoires]   Sam 14 Oct - 10:40

Bien allons y alors, Ton texte sur nova Gil est réussi sa ne fait pas de doute, mais puisqu’il faut critiquer(positivement) je vais le faire, je trouve que les dialogues racontez au style indirect rendent le texte premièrement, moins vivant, mais aussi moins compréhensible, c’est a peu près tout ce qu’on peut dire, mais j’aurait préféré des dialogue, avec tiret bas classiques les couleurs, on s’y retrouve plus et je trouve perso que on se sent plus dans l’histoire.

Se sera tout pour moi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambassaade-des-elfes.winnerbb.net
Général Stampid
Seigneur des Archives
Seigneur des Archives


Nombre de messages : 210
Localisation : Pas loin de la Névrose...
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Réactions aux [Histoires]   Dim 15 Oct - 19:58

Ok, ca marche, merci pour tes commentaires. alien


PS: si tu pouvais me "quoter" les passages qui t'ont paru lourd, histoire que j'arrange ca (au moins un exemple, que j'arrive mieux à percevoir le souci).

_________________
Quoi?...ahh!! c'est "Général" qui vous gène?
Bon que ce soit clair:
2) J'adore me la péter.
3) J'vous emmerde!!!

PS: j'déconne, appelez moi Gil, ca sera plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ubriad
Empereur
Empereur


Nombre de messages : 1305
Localisation : Eldaria
Date d'inscription : 17/09/2005

MessageSujet: Re: Réactions aux [Histoires]   Lun 16 Oct - 16:03

Voila j'ai mit les 2 principaux passage qui serait je pense mieux en tiret...enfin bon si on change cela faut changer le reste sinon ca va faire bizare, en relisant le texte on comprend mieux mais l'aspect vivant lui serait plus accentuer je pense avec les tirets.


Un casque de pilote flottait tranquillement dans le néant et sa froideur donnait l’impression que le temps s’était arrêté autour de lui. Simple objet inanimé dans l’immensité spatiale, sans vie, ni espoir. Dans les alentours, des millions d’autres débris erraient sans but, tel un cimetière immonde, une sorte de musée de la déchéance au milieu de nul part : des écrans brisés, des claviers désossés, des habits déchirés, des armes, des parcelles de vaisseaux arrachés, des chasseurs en miette, des réacteurs couverts d’impacts, …des corps. Le spectacle de la mort n’avait rien de réjouissant, même lorsque ses acteurs s’entrechoquaient, la vie qu’ils créaient n’était qu’une illusion éphémère et morbide. Et les carcasses continuaient de dériver dans la zone, la bataille étant loin d’être finie.

Un vaisseau passait entre les décombres, projetant un grand rayon de lumière par des spots imposants installés sur sa coque. Le patrouilleur X34 remplissait sa mission d’inspection, et les membres de son équipage restaient à l’affût d’un nouvel ordre possible. Plusieurs d’entre eux étaient dans le cockpit, afin de mieux discerner le ballet lumineux que produisait la bataille. Les combat se déroulaient assez loin d’eux, mais cela ne les empêchaient pas de profiter du moindre détails : son décalé et lumière aveuglante. Plusieurs vaisseaux de batailles s’opposaient dans un déferlement de puissance et de destruction, pendant que des milliers de chasseurs de toutes tailles virevoltaient autour d’eux, tels des mouches. Dans la confusion, certains d’entre eux se percutaient, d’autres s’écrasaient contre le blindage des vaisseaux lourds. La flotte Eldar semblait avoir pris le dessus mais rien était moins sûr, et le X34 le savait, car ce n’était pas parmi les débris de la flotte ennemie qu’il naviguait, mais bien au milieu des restes du chantier naval de Nova, assaillis la veille par les mercenaires du Diamant. Les affrontements avaient duré toute la nuit, et les forces Eldars avaient lutté durement pour repousser l’envahisseur en dehors de l’orbite planétaire. Les pertes étaient lourdes, et même si le Diamant finissait par abandonner, cela ne pourrait s’appeler en aucun cas « une victoire ». Trop d’hommes et d’eldars étaient tombés cette fois ci, d’autant que les troupes de l’Etoile Sombre avait été dépêché en urgence sur Nova, celle ci ayant été démilitarisée plusieurs années auparavant et donc dans l’incapacité de se défendre seule. Sans cette proximité avec la planète mère, ce petit astre pacifique n’aurait jamais pu résister. Le traumatisme de cette attaque serait certainement sans précédent, et les soldats ressentaient la même rage que le peuple devant cet affront incroyable. Des décisions seraient exigées pour réagir à l’embargo du Diamant, l’unité du peuple en dépendait.

A l’arrière du X34, le Colonel Galdir avait bien conscience de la gravité de la situation. Son ordre était de maintenir des forces défensives en stationnement autour de Nova, pendant que les hordes de l’Etoile Sombre, menées par le Général lui même, tentaient d’attirer son adversaire sur l’orbite de Barladur –un astéroïde gigantesque entouré d’un champ magnétique-. Par le hublot, il restait lui aussi les yeux fixés vers la bataille, soucieux pour son peuple qu’il avait juré de défendre.
« Colonel, l’escadron Amras est en approche. » fit un jeune homme, sortant le colonel de sa reflexion.
« hum..euh…oui, merci, capitaine Kuat. Suivez la procédure, j’arrive dans cinq» répondit il, sur un ton maussade.
Kuat repartit alors aussitôt. Il ne quittait le cockpit du X34 que très rarement, pourtant, cette fois ci, il avait pris sur lui d’apporter la nouvelle au Colonel, sa présence à bord du patrouilleur étant plus qu’exceptionnelle. D’un pas vif, il rejoignit ses hommes, tous agglutinés devant les écrans de contrôle et la vue panoramique qu’offrait l’avant du vaisseau.
« Garik, pousses toi de là » fit il sèchement à un des soldats.
« Oups, pardon Capitaine » s’excusa Garik.
« Bon, on en est où ? l’Amras est toujours sur les radars ? » demanda le capitaine, toujours sur un ton élancé.
« Affirmatif, les capteurs sont au vert » répondit Dorlon, le copilote, et Sergent de l’équipage.
« Arek, Sully, vous allez me préparer la chambre de communication pour le Colonel. Je vous donne 2 minutes » ordonna Kuat.
« A vos ordres ! » lancèrent Arek, dont la petite taille ne passait inaperçue, et Sully, tous deux les membres les moins gradés du X34. Des bleus comme on les appelle plus communément.

Le patrouilleur continuait d’avancer entre les épaves de ce qui semblait être les anciens navires de transports de Nova. A quelques kilomètres se trouvait l’escadron d’Amras, qui fonçait vers eux à toute allure. Le calme était revenu dans le cockpit, Kuat ayant distribué ses ordres à chacun des membres de l’équipage, dans l’espoir, non pas d’imposer son autorité, mais d’occuper leurs esprits perturbés par l’ambiance angoissante de la mission.
« Capitaine ?…pourquoi le Colonel est ici ? il avait largement les moyens de diriger les renforts en restant au sol, ou très loin de la bataille sur un vaisseau de bataille, plutôt que sur notre radeau d’éclaireur, non ? » s’interrogea Dorlon.
« Sans doute…quoiqu’il en soit, il est parmi nous. Les eldars de sang pur, et notamment ceux des grandes familles, n’aiment pas diriger à distance, et sont sensibilisés par tout ce qui touche le Royaume. Ils ont besoin d’être sur le terrain. Et tu sais qu’on est toujours les mieux placés pour voir ce qu’il se passe sur le terrain. Puis son frère dirige l’escadron Amras, alors ça doit jouer aussi… » répondit Kuat sur un ton décontracté, complètement différent de celui qu’il avait employé auparavant.
« Qu’est ce qu’il nous veut l’escadron ? »
« Nous annoncer notre prochaine mission »
« Ils peuvent pas faire ça par liaison longue distance ? c’est une perte de temps je trouve ».
« Dans le cas d’une victoire, tu as certainement raison. Mais dans le cas où les renforts sont appelés, l’arrivée d’un escadron d’élite est utile pour faciliter l’intervention des troupes. »
« Amras va donc nous emmener au combat ? c’est ca ? » fit Dorlon d’un air peu assuré.
« Certainement...nous allons le savoir tout de suite, il vient d’entrer en visuel. Lances les commandes d’interception » conclua Kuat, reprenant alors son air autoritaire.
Devant eux arriva alors un groupe de dix chasseurs lourds, couvert d’une peinture noire profonde, pratiquement invisible dans l’environnement spatiale, et qui faisait leur renommée à travers tout le Royaume. L’engin de tête se présenta devant le sas d’accostage du X34, et tous regardèrent le chasseur et ses jumeaux camouflés avec de grands yeux, la présence d’un escadron si réputé et doté d’une histoire aussi incroyable, laissait les soldats du patrouilleur admiratifs.


Après quelques minutes, le Colonel Galdir sortit de la salle de communication, se dirigeant immédiatement vers le cockpit. Loin devant eux, la bataille étincelait toujours l’espace, mais il était devenu impossible de vraiment savoir ce qu’il s’y passait, Barladur bloquant désormais le champ de vision.
« Capitaine, je vous laisse ici. Je monte sur le chasseur lourd de l’Amiral Faraldir, en direction de l’astéroïde Barladur. » fit l’eldar.
« Bien recu…et les renforts vont être envoyé ? la bataille se complique ? et nous on fait quoi? » demanda Kuat.
« Rien de tout cela Mr Caladan » répondit le colonel en esquissant un sourire, devant l’incompréhension qu’exprimait les yeux de l’homme, « En fait…l’escadron Amras est là pour m’escorter. Mais la situation s’est calmée : le Diamant a fui dans un couloir d’hyper-espace, et les renforts restent à leur poste. Tout est fini, Capitaine Kuat, tout est fini… »
« Enfin… »
« Bien, au revoir Capitaine, et peut être à bientôt. Vous etes sous les ordres du Lieutenant Lariss maintenant. Continuez votre patrouille jusqu’à ce qu’il vous contacte. »
« Ce fut un honneur mon Colonel » répondit Kuat.
L’eldar passa alors dans le sas d’accostage, et après quelques
bruits sourds de désamorçage, le chasseur lourd se dégagea du X34, et l’escadron d’Amras s’éloigna aussi rapidement qu’il était venu. Alors que Dorlon poussait un soupir de soulagement, son capitaine continuait de s’agiter dans tous les sens, comme si rien ne s’était passé. Cet accroc du boulot et de la procédure ne s’arrêtait jamais, et c’était certainement une des raisons qui faisait de lui un bon capitaine.
Après plusieurs heures d’attentes, à sonder les débris, et établir un périmètre de sécurité autour de la zone de recyclage, le X34 s’arrêta un instant pour recevoir les ordres du Lieutenant Lariss : passer le relais à la section d’appui.
« Qu’est ce qu’on fait maintenant ? » lanca Dorlon.
« On attend que la section d’appui se pointe, et ensuite on ira faire un tour sur Barladur. En parlant de la section d’appui… » alors qu’il parlait, Kuat avait remarqué que son tableau de bord émettait un signal familier,« Section d’appui vous me recevez ? ici le X34, attendons stationnement »
« Ici Marik de l’Etoile Zébrée. Nous passons en mode stationnaire » répondit une voix à travers le recepteur.
« Rapport de situation ? » demanda le copilote sur un ton très formel, sa question ayant pour but de déterminer l’état de l’équipage de l’interlocteur, et de détecter d’éventuels problèmes.
« Euh…rapport…de…ben chez nous tout va bien hein, héhé…on est heureux, on est sympas et on s’éclate bien. C’est la fete quoi ! » répondit Marik, provoquant l’étonnement de Dorlon devant une réponse si peu construites.
« Ahh oui !! et Vive la Décolonisation de Nova !! » s’écria Marik.
« Décolonisation ? Etoile Zébrée, nous vous recevons mal, répétez s’il vous plait ».
« Bah oué !!! c’est la décolonisation mes frères !! Mr le Général l’a déclaré à l’instant même où le dernier Diamant se faisait la malle hors du secteur. En plus de ca… » la voix de Marik fut alors coupé par un choc étrange, et Kuat et son copilote entendirent en arrière fond, à travers le recepteur, de l’agitation et des cris, notamment quelques bribes de phrases qui volaient comme ‘Mais qu’est ce tu fous à mon poste Marik ???’, ou encore ‘Putain c’est toujours toi qui fait le beau avec le micro, ce coup ci c’était mon tour !!!’, le tout dans un enchevêtrement de bruits incompréhensible. Après quelques secondes de chahut, une voix reprit la parole :
« Ici Haldir de la Section d’Appui, désolé pour l’interruption. Vous disiez ? »
La situation devant un peu trop bizarre pour Dorlon, le sergent préfera en revenir à son rapport de situation, pour ne pas froisser son capitaine, quelque peu agacé par la frivolité de l’équipage du Recycleur.
« Combien d’équipes etes vous ? » demanda t il.
« Une seule »
« Une équipe pour une zone de si grande ? ils ont perdu la tete au Central ».
« Mais vous inquiètez pas, c’est une équipe de choc, on va vous faire le boulot en un rien de temps. Que la Sainte Gilmae soit avec vous !! » lanca Haldir sur un ton désinvolte.
Devant les réactions peu académiques du jeune homme, Kuat n’insista pas, il n’aimait pas le désordre, et préférait garder un sérieux à tout épreuve dans le travail.
« Bien recu » conclua le capitaine en faisant la mou à l’idée du bordel ambiant qui semblait habiter l’étrange Etoile Zébrée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ambassaade-des-elfes.winnerbb.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réactions aux [Histoires]   Aujourd'hui à 10:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Réactions aux [Histoires]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alliance Eldar Uni 6 :: Diplomatie :: Présentation, RP et Histoires.-
Sauter vers: